Alimentation et post-partum : les réponses à toutes vos questions

Reprendre des forces après l’accouchement passe aussi par ce que l’on mange. Mais comment savoir quels aliments privilégier ?

Je ne vous apprends rien en vous disant qu’une alimentation saine et équilibrée contribue à notre bien-être. Et c’est d’autant plus vrai après une grossesse et un accouchement pendant lesquels le corps a été mis à rude épreuve.
Pertes de sang, effort physique, émotions intenses… place à présent à la récupération !

Mais, tout ça, c’est bien de le dire mais comment savoir quels aliments privilégier ?

Aussi, j’ai fait appel à Marie et Margaux, de la marque Jolly Mama pour répondre à vos questions concernant l’alimentation post-partum (c’était sur Instagram, je vous invite à me suivre par là-bas si ce n’est pas encore le cas). Si vous ne connaissez pas encore, Marie et Margaux ont imaginé une gamme de produits spécifiques pour vous aider à recharger les batteries pendant cette période si particulière (et je vous garantis que c’est délicieux !) Voici leurs réponses :

– On parle de bien s’alimenter pendant le post-partum : mais a-t-on vraiment le temps ?

En post-partum il peut être difficile de trouver du temps pour soi, d’autant plus pour cuisiner. Vous pouvez essayer de prévoir vos repas à l’avance avant l’accouchement, et n’hésitez pas à demander de l’aide à votre entourage pour qu’ils vous apportent des repas, qu’ils vous aident à cuisiner, etc. Si vous trouvez du temps, essayez de cuisiner plusieurs repas à l’avance.

– En quoi l’alimentation va-t-elle être différente de celle que l’on a privilégiée pendant la grossesse ?

Votre corps a besoin de se remettre physiquement de la grossesse et de l’accouchement. Il doit reprendre des forces, soutenir ses tissus, ses os, et reconstituer ses réserves. On met l’accent sur les protéines et notamment le collagène, sur le DHA (un acide gras important notamment pour l’humeur en post-partum) et sur le fer pour compenser les pertes après l’accouchement.

– L’alimentation va-t-elle favoriser l’allaitement ?

Votre lait est toujours nourrissant et sa composition est globalement fixe, elle contient toujours les nutriments essentiels pour votre bébé. L’alimentation ne va pas en elle-même favoriser l’allaitement mais elle va permettre de couvrir notamment vos besoins, pour éviter les carences et la fatigue. Certains aliments dits galactogènes peuvent aider à booster la lactation, mais ce qui reste le plus important c’est une bonne mise au sein et des tétées fréquentes.

– Quels sont justement les aliments à privilégier ?

Les aliments à privilégier sont ceux correspondant à une alimentation variée et équilibrée : des protéines, des légumes, des fibres. Il est important également de bien s’hydrater. Pendant l’allaitement une bonne hydratation permet de combler les pertes liées à la production de lait, la transpiration, et l’irrigation des tissus. Les études montrent que ni l’augmentation ni la restriction de la quantité de liquides consommée n’affectent toutefois le volume de lait produit. Pour booster son allaitement on peut opter par exemple pour le fenouil, le fenugrec, le moringa, l’anis, le carvi, sous forme de tisane ou dans son alimentation.

– A l’inverse, faut-il éviter ces aliments si l’on allaite pas ?

Ces aliments sont à éviter dans les premiers jours voire même les premières semaines en post-partum pour ne pas favoriser la montée de lait si on décide de ne pas allaiter. Ils peuvent ensuite être consommés en quantité alimentaire dans le cadre d’une alimentation variée.

– Et mon conjoint, peut-il consommer ces aliments galactogènes ? Et le reste de ma famille ?

Les galactogènes vont booster l’allaitement après l’accouchement et lorsque la lactation est bien mise en place. En revanche, pour son conjoint ou le reste de la famille, les galactogènes peuvent être consommés sans qu’il n’y ait d’effet.

– Comment favoriser une bonne immunité en post-partum ?

Pour booster son immunité, il faut avoir une alimentation équilibrée et saine en consommant beaucoup de fruits et de légumes, faire le plein de vitamine C, de zinc et de vitamine D, bien s’hydrater et limiter le stress. On peut aussi s’orienter vers les probiotiques comme les bactéries lactiques qui jouent un rôle dans les défenses immunitaires (on peut en trouver naturellement dans les légumes lacto-fermentés par exemple).

– A partir de quel moment je vais pouvoir remanger ce que je veux ?

L’alimentation qui est bonne pour la femme enceinte et allaitante est exactement la même que celle qui est bonne pour tout le monde : variée, équilibrée et composée d’aliments aussi naturels que possible. En post-partum, même si on allaite, on peut manger de tout. On fera juste attention à l’alcool (on limite au maximum si les tétées sont rapprochées) et la caféine (à limiter, à hauteur de 200mg/jour, en fonction de la tolérance de chaque bébé).

Un immense MERCI à Marie et Margaux pour leurs éclairages. J’espère que vous pourrez puiser plein de bons conseils dans leurs réponses.

Pssssssst : Jolly Mama vient aussi de lancer sa gamme pré-natale 🙂

Découvrez également quelques recettes idéales en post-partum par ici :

Le curry de légumes

Le porridge au lait d’avoine et baies de goji

Les boules énergétiques

La soupe miso


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui a dit que la grossesse ne durait que neuf mois ?

🎙 Saison 1 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 2 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 3 en cours
📖 Magazine #1 en vente
📖 Magazine #2 en vente
📖 Magazine #3 en vente

Média sur le post-partum

Je m’appelle Sophie, je suis journaliste et l’heureuse maman d’un petit garçon né en octobre 2019. Après sa naissance, je me suis vite rendue compte que la grossesse ne s’arrête pas au bout de neuf mois. Car oui, il existe bien un quatrième trimestre, une période où la maman va avoir besoin de se reposer afin de récupérer et reprendre des forces. J’ai donc décidé de mettre mes compétences de journaliste au profit de cette thématique à travers un compte Instagram, un podcast et un magazine.

📧 Newsletter

Le podcast, les articles et des bonus directement dans votre boîte mail (le tout garanti sans spam !) :

Instagram