La naturopathie en post-partum

Pas toujours facile de savoir à qui faire appel en post-partum. Si les sages-femmes jouent un rôle indéniable pendant la grossesse, le suivi et pendant le post-partum, il est bon de savoir qu’il existe d’autres professionnels vers qui se tourner. Zoom sur la naturopathie avec Alexia Karako, naturopathe et maman d’Hélios.

Alexia Karako est naturopathe et maman d’un petit garçon.

– Tout d’abord, la naturopathie, qu’est-ce que c’est ? Et en quoi peut-elle être utile en post-partum ?

La Naturopathie est une médecine naturelle basée sur l’hygiène de vie, la prévention santé qui prend en compte l’être humain dans sa globalité. « Un esprit sain dans un corps sain ». Les trois piliers de la naturopathie sont:

> l’alimentation (« Que ton aliment soit ton médicament »)

> l’activité physique

> la gestion des émotions.

Ces trois piliers sont accompagnés des techniques suivantes : l’hydrologie (soins véhiculés par l’eau) l’aromatologie (huiles essentielles), la phytothérapie (plantes), les massages bien-être, la réflexologie, les techniques respiratoires (yoga, méditation, sophrologie,…), les techniques énergétiques (magnétisme), les techniques vibratoires (couleurs, rayons du soleil, musiques,…)

La naturopathie a une jolie place dans le projet de grossesse, dans son suivi en périnatalité jusqu’au quatrième trimestre de grossesse : le post-partum. En effet, lorsqu’on attend un bébé ou quand bébé est là, nous avons envie d’offrir ce qu’il y a de plus doux, de plus naturel pour soi et donc pour son bébé.

Dans la période du post-partum, qui selon moi dure encore plus longtemps qu’un trimestre supplémentaire (je suis en plein dedans également et bébé a 9 mois ;-), j’accompagne les jeunes mamans sur différents sujets selon leur tempérament (définit ensemble en séance) : comment bien se nourrir afin d’avoir les forces nécessaires et combler d’éventuelles carences, comment prendre soin de son périnée puis reprendre une activité physique en douceur et laquelle, comment gérer au mieux ses émotions (les hormones font bien la fête en ce temps de post-partum) mais aussi un accompagnement à l’allaitement ou au biberon, les conseils pour les soins et la santé de bébé au naturel, la sexualité, les soins des cheveux que l’on perd en masse et de la peau pour raffermir les tissus après tous ces mois de vie magiques où l’on a porté bébé.

  – En dehors du post-partum, à quel moment consulter un.e naturopathe ?  

De la petite enfance, à la maternité jusqu’aux personnes âgées, la Naturopathie traverse tous les âges.

On peut consulter un naturopathe pour faire le point sur sa vitalité (bilan de vitalité), mettre en place une hygiène de vie au niveau de sa nutrition, de son activité physique et de la gestion de ses émotions. Le naturopathe fait de la prévention santé. Il peut répondre à différents maux que ce soit des douleurs chroniques ou inflammatoires : troubles digestifs, problèmes de peau, sphère ORL, ….

La naturopathie recherche les causes aux symptômes et pense que rien n’est dissociable, que ce soit sur le plan physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel ou socioculturel. C’est pourquoi une difficulté digestive peut être liée à un stress chronique et vice versa. La naturopathie prend son temps, elle va dans le sens de la nature, elle est non invasive et vise l’auto-guérison du corps. Pour accompagner des maladies, pathologies plus ou moins lourdes, le naturopathe travaille main dans la main avec la médecines allopathique dite conventionnelle. Elle peut soutenir et être complémentaire.

Les personnes qui viennent me consulter souhaite souvent coupler leur séance à un massage bien-être (non thérapeutique) car c’est l’une des techniques préventive et hygiénique qui combine les actions du drainage et de la relaxation. Il permet d’aider l’organisme intoxiqué à mieux éliminer les toxines qui sont bloquées à divers endroits du corps, tout en apportant une profonde relaxation et un lâcher prise. Il existe différents types de massages de la femme enceinte, au sportif en passant par des massages spécifiques dédiés aux troubles digestifs ou encore à visée anti-cellulite par exemple.

– Comment va se dérouler une séance avec un.e naturopathe ?

La première séance consiste en un bilan de la vitalité de la personne ainsi que de ses objectifs/besoins afin d’établir une cure personnalisée selon son tempérament c’est-à-dire selon sa constitution. Il faut compter entre 1h30 et 2h.

Elle s’aligne ainsi :

>BILAN MORPHO PHYSIOLOGIQUE : observation du corps de la tête aux pieds jusqu’au bout des ongles, cela permet de pouvoir aisément décrypter les forces et les faiblesses des organes, des systèmes, tant physiologiques que psychiques.

>BILAN IRIDOLOGIQUE : étude de l’iris qui en dit long car chaque partie de l’iris renvoie vers un des organes.

>ANAMNESE : un questionnement qui rentre dans le détail du passé et surtout du quotidien de la personne en termes de nutrition, activité́ physique, qualité du sommeil, gestion du stress, qualité de la peau ou encore de du transit, etc. Le bilan de vitalité est un bilan très personnalisé, ciblé. Généralement il y a un suivi d’une ou plusieurs séances suivant la cure pour faire le point.

– Que va conseiller le naturopathe en post-partum ?

Le post-partum se prépare le plus souvent et idéalement lors de la séance du troisième trimestre de grossesse. Le 4ème trimestre connaît de nombreux chamboulements physiques et émotionnels. C’est la naissance d’un enfant et également d’une mère, d’un nouveau couple, d’une nouvelle Vie. Plus on en s’y prépare et mieux on pourra vivre son post-partum.

Voici quelques exemples de conseils que j’aime donner aux jeunes mamans :

>Apporter du chaud dans son alimentation, le corps a subi un petit choc d’amour alors rien de tel que du réconfort, de la chaleur (exemple : soupe miso/légumes, bouillons de viande/légumes) ainsi que des aliments riches en vitamines+Oméga+super-aliments, etc.

>Bouger, la Vie est Mouvement. Reprendre le sport en douceur après sa rééducation du périnée. En attendant marcher en plein air et au soleil (bain de soleil de 5 à 20min : en découvrant les avant-bras, le décolleté, le visage, même toute nue chez soi, afin de bénéficier un maximum de cette vitamine D qui recharge naturellement). Surtout au ressenti suivant sa fatigue, être à l’écoute de son corps qui puise déjà beaucoup d’énergie pour bébé et pour se retrouver, se reconstruire après l’accouchement.

>Méditer, souffler, prendre des bains ou des douches chaudes, se faire masser dès qu’un petit moment s’y prête

>Supplémenter s’il y a des carences et des besoins (Fer, Magnésium, Probiotiques) afin de garantir une vitalité optimale pendant et après le post-partum.

– Quelles tisanes peuvent être préconisées ? (Pour se reposer par exemple et/ou pour favoriser l’allaitement)

En phytothérapie, les infusions de certaines plantes aident le corps à récupérer petit à petit de l’accouchement, elles aident aussi l’esprit à se reposer : Souci fleur, Plantin, Millefeuille, Alchémille, Camomille matricaire, Reine des près. On file (en amont !) chez l’herboriste ou un magasin bio et on se prépare une infusion de l’une de ces plantes ou encore mieux d’un peu de toutes ces plantes. A boire tout au long de la journée les 2 à 4 premières semaines. On peut également faire infuser cela dans son bain ou en bain de siège pour encore plus d’efficacité, et oui vous baignerez dans une infusion géante de bien-être !

Il existe notamment des astuces pour faire monter le lait : du fenouil en infusion ou dans son alimentation. Tandis que pour diminuer les montées de lait (hyperlactation), il faudra envoyer un message différent à la prolactine avec du persil en infusion ou en le mangeant directement.

– Les fleurs de Bach vont-elles permettre d’apaiser cette période ? Lesquelles et pourquoi ?

Les fleurs de Bach vont répondre à la gestion de certaines émotions bien connues et définies lors de ce cher quatrième trimestre.  Les fleurs de Bach sont des élixirs floraux qui agissent positivement sur les émotions négatives ou les humeurs afin de les changer positivement.

>Fleur de Bach Noyer (Walnut) : gérer l’émotion d’un changement dans sa vie.

>Complexe Fleurs de Bach « Rescue » : gérer un stress, une peur à un instant T.

Ce sont des fleurs de Bach que j’aime bien préconiser lors de la séance dédiée au projet/préparation à la naissance : hop on glisse cela dans sa « valise de maternité naturo » 😉

-Si tu avais des messages à donner pour ce 4e trimestre ?

  1. Se laisser du temps (c’est une parenthèse > imperfections bienvenues !)
  2. Se faire confiance (trio bébé, papa et maman)
  3. Se faire aider (famille, amis, naturopathe, psy, sage-femme, gynéco,…)
  4. Se “naturopather” (bien se nourrir, bouger, se reposer, se déconnecter pour se reconnecter à bébé et à soi : petite mama ne t’oublie jamais ! )

Vous pouvez retrouver Alexia sur Instagram et si vous n’êtes pas encore abonnés, vous pouvez également suivre Le Quatrième trimestre.

Pour bien s’alimenter, retrouvez les recettes de Diénaba Diallo : Porridge au lait d’avoine et baies de goji Dahl de lentilles corail au lait de coco


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui a dit que la grossesse ne durait que neuf mois ?

🎙 Saison 1 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 2 en cours
📖 Magazine #1 en vente
📖 Magazine #2 en vente

Média sur le post-partum

Je m’appelle Sophie, je suis journaliste et l’heureuse maman d’un petit garçon né en octobre 2019. Après sa naissance, je me suis vite rendue compte que la grossesse ne s’arrête pas au bout de neuf mois. Car oui, il existe bien un quatrième trimestre, une période où la maman va avoir besoin de se reposer afin de récupérer et reprendre des forces. J’ai donc décidé de mettre mes compétences de journaliste au profit de cette thématique à travers un compte Instagram, un podcast et un magazine.

📧 Newsletter

Le podcast, les articles et des bonus directement dans votre boîte mail (le tout garanti sans spam !) :

Instagram