Témoignage : Tous ces sentiments qui étouffent

Quand Empar m’a envoyé son témoignage, elle avait écrit : « Peut-être que cela pourrait aider une maman, un papa, ou une copine de… »

C’est vrai. Les mots résonnent toujours d’une manière ou d’une autre et il semble vraiment important de les partager ici, dans cet espace qu’est Le Quatrième trimestre.

Elle disait aussi : « Merci déjà par la simple opportunité de pouvoir écrire, ça aide un peu. » ❤️ Bien sûr, cette petite phrase à la fin de son mail m’a beaucoup touchée (puisque c’est l’essence même de ce compte). Alors si vous aussi vous pensez qu’écrire votre témoignage vous ferait du bien, n’hésitez pas à me l’envoyer sur le mail contact@lequatriemetrimestre.com

En attendant, je vous laisse découvrir son témoignage.

« Je crois que c’est une des rares fois où je n’arrive pas à sortir le fond de mes pensées… Elles font trop mal à entendre. Comment je me sens ?

Je me sens ÉGOÏSTE de souhaiter que mon mari soit plus à la maison, qu’il soit plus avec notre fille, qu’il me décharge  plus (voilà le vrai mot qui fait mal…) Décharge ?? Pourquoi ? Parce que ma fille est une charge ?? NON ! JAMAIS ! Mais je le sens comme ça… Ce qui fait couler le 2ème sentiment…

COUPABLE … d’avoir besoin de quelques heures sans ma fille, sans bruit, sans responsabilité, sans pleur, gazouille ou couche. Coupable de sentir que « je suis au bout du rouleau » car ma fille a besoin de moi et que je devrais être forte et présente avec le sourire pour elle. Coupable de ne pas me nourrir comme il le faudrait pour que ma fille ait tout ce dont elle a besoin : peut-être que si elle a descendu un peu de la courbe c’est ma faute ? Coupable car je ne m’occupe pas de la maison comme je devrais. Coupable de ne plus être si joyeuse.

Je me sens INCAPABLE de gérer une vie de famille. Les repas, ranger, allaiter, nettoyer, balades, couches, pendre soin de moi, être là pour mon mari, travailler, faire des appels vidéo avec mes parents, sport, dormir, lire, avoir une vie de couple … Comment tout faire ? AUCUNE IDÉE. Je sens que je ne vais jamais réussir à avoir un équilibre entre : travail, vie de famille, vie de couple et MOI.

Quand je pense aux « plans » que j’avais pour le retour à la vie « normale » quand j’étais enceinte…: faire du cheval, crossfit, soirée filles, soirées en amoureux, apprendre l’allemand, pilates, zumba, … HAHAHA ! Pauvre naïve… J’ai plutôt la sensation que tout le monde fait ce qu’il veut sauf moi (et c’est là où je me sens égoïste à nouveau). 
J’ai envie de faire tout ça et encore plus mais je n’ai pas l’énergie pour. Je suis épuisée mentalement. Avoir cela me fait sentir FRUSTRÉE car vouloir et pouvoir ne vont pas toujours ensemble.

Je me demande chaque fois plus souvent si j’étais vraiment « prête » à devenir maman, si j’étais assez mûre émotionnellement, si j’étais assez indépendante. 

Si alors je suis une bonne maman pour ma fille, si je suis une bonne compagne de vie pour mon mari.

Ce serait sûrement plus facile d’avoir une anémie, un peu de fer et voilà, tu te sens mieux, mais là, de quoi j’ai besoin ? Comment je peux me retrouver ? »

Plus de témoignages


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui a dit que la grossesse ne durait que neuf mois ?

🎙 Saison 1 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 2 en cours
📖 Magazine #1 en vente
📖 Magazine #2 en vente

Média sur le post-partum

Je m’appelle Sophie, je suis journaliste et l’heureuse maman d’un petit garçon né en octobre 2019. Après sa naissance, je me suis vite rendue compte que la grossesse ne s’arrête pas au bout de neuf mois. Car oui, il existe bien un quatrième trimestre, une période où la maman va avoir besoin de se reposer afin de récupérer et reprendre des forces. J’ai donc décidé de mettre mes compétences de journaliste au profit de cette thématique à travers un compte Instagram, un podcast et un magazine.

📧 Newsletter

Le podcast, les articles et des bonus directement dans votre boîte mail (le tout garanti sans spam !) :

Instagram