Témoignage : L’impossible reprise du sport

Les changements corporels pendant la grossesse peuvent avoir des effets sur notre pratique sportive… C’est le cas de Jennifer Kerner qui ne s’attendait pas à une telle douche froide.

Voici ses mots ✨

« Je n’ai jamais vécu mon corps comme un vecteur de séduction mais il est mon instrument de joie à travers la pratique de plusieurs sports. Avant la grossesse, je faisais de la boxe tous les deux jours et j’alternais avec la course : 10 kilomètres tous les deux jours, quelques marathons par an. Avant ça j’ai été danseuse sur glace en couple en compétition jusqu’à décrocher 3 titres en Coupe de France.  

Je n’avais absolument AUCUNE inquiétude sur les conséquences de la grossesse sur la pratique de mes sports (plus largement, avant la grossesse, je n’avais AUCUNE inquiétude sur RIEN). Sauf que… j’ai été malade comme un chien pendant ma grossesse (vertiges et nausées pendant 7 mois). J’ai vécu la grossesse comme une punition permanente et je comptais les semaines avant la libération parce que j’étais certaine que tout rentrerait dans l’ordre après.

Pendant la grossesse, mes muscles des abdominaux se sont écartés afin de faire de la place au bébé. La plupart du temps, ces muscles se referment ensuite. Mais ce n’est pas toujours le cas. Ce genre de blessure arrive et malheureusement vous ne pouvez rien faire pour l’éviter… La seule solution est alors une opération chirurgicale pour coudre bord à bord les grands droits. En attendant de pouvoir avoir recours à cette solution, j’ai dû arrêter totalement la boxe car les coups de pieds au-dessus de la ceinture sont interdits dans mon état. Je n’ai normalement même pas le droit de soulever mon fils depuis son tapis d’éveil…

En revanche, je n’avais jamais rien lu concernant les pieds… Pourtant, avec la prise de poids et la production d’une hormone censée relâcher les cartilages pour nous aider à accoucher, nos pieds peuvent s’aplatir pendant la grossesse. Mais cette transformation est évitable par le port de semelles orthopédiques à partir du second trimestre de grossesse. Je l’ignorais. Aucun professionnel de santé ne m’a parlé de ce problème alors que sur ma fiche, il était inscrit en rouge « marathonienne ». Aujourd’hui, je suis suivie par l’un des meilleurs podologue spécialiste du sport de Paris. Je peux courir 20 minutes tous les 3 jours maximum et je dois porter des semelles en permanence. Il espère qu’au bout de 2 ans de correction progressive je puisse courir 10 kilomètres. Ceux qui courent savent très bien que la sensation est incomparable avec celle d’un marathon : du coup je sais que je ne le ferais pas, c’est beaucoup trop déprimant de régresser à ce point.

Je pense me mettre à la pole dance sportive après mon opération : tout dans les bras et le gainage, mes pieds ne devraient pas trop me gêner. »

 Jennifer Kerner est également docteure est préhistoire, essayiste et vulgarisatrice scientifique. A ce titre, elle anime une chaîne YouTube que je vous recommande vivement : Boneless archéologie. Elle a d’ailleurs réalisé des contenus sur les problèmes de la grossesse sous le prisme de l’archéologie (et je vous les recommande +++)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Qui a dit que la grossesse ne durait que neuf mois ?

🎙 Saison 1 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 2 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 3 en cours
📖 Magazine #1 en vente
📖 Magazine #2 en vente
📖 Magazine #3 en vente

Média sur le post-partum

Je m’appelle Sophie, je suis journaliste et l’heureuse maman d’un petit garçon né en octobre 2019. Après sa naissance, je me suis vite rendue compte que la grossesse ne s’arrête pas au bout de neuf mois. Car oui, il existe bien un quatrième trimestre, une période où la maman va avoir besoin de se reposer afin de récupérer et reprendre des forces. J’ai donc décidé de mettre mes compétences de journaliste au profit de cette thématique à travers un compte Instagram, un podcast et un magazine.

📧 Newsletter

Le podcast, les articles et des bonus directement dans votre boîte mail (le tout garanti sans spam !) :

Instagram