De la bonne cuisine et du partage : un cocktail gagnant pour les jeunes mamans

Après son premier succès  » Bien vivre le quatrième trimestre au naturel », Julia Simon a décidé de mettre à profit ses connaissances de naturopathe pour imaginer des recettes simples et surtout idéales pour une bonne récupération en post-partum.

Julia Simon est naturopathe mais aussi coach holistique spécialiste en périnatalité

– Tout d’abord, qui es-tu ?

Je m’appelle Julia, Julia Simon. Je suis la maman de deux filles extraordinaires : Léonie (10 ans) et Emma (6 ans). Nous habitons à Paris dans un arrondissement que je chéris, tout près d’un magnifique parc, celui des Buttes Chaumont. Avoir accès à la nature dans ma vie parisienne me permet pour le moment de patienter avant de trouver mon lieu de vie idéal !  

Professionnellement, je suis coach holistique spécialiste en périnatalité et j’accompagne les femmes et plus particulièrement les futures, jeunes et moins jeunes mamans depuis 2014. Cela signifie que j’accompagne les mères de manière globale sur tous les aspects de leur vie en prenant en compte le corps, le mental, l’émotionnel et l’énergétique. Ensemble, on avance vers un objectif qu’elles se sont fixées. J’utilise divers outils que j’ai pu acquérir grâce à mes formations en naturopathie, EFT, énergétique traditionnelle chinoise et coaching.

Les gens me connaissent principalement grâce à mon premier livre « Bien Vivre le Quatrième Trimestre au Naturel » qui est un guide pratique pour les jeunes mamans qui veulent récupérer physiquement et émotionnellement après la naissance de leur enfant, en utilisant notamment la naturopathie : alimentation, mouvement, soutien émotionnel, plantes, vitamines, énergétique et autres thèmes qui me sont chers.

– Pourquoi un livre de recettes ? 

J’adore cuisiner et … manger ! Avec mon expertise en naturopathie, je sais que l’alimentation joue un rôle majeur dans la fin de grossesse ou en post-partum pour récupérer physiquement, c’est pourquoi je place cette notion essentielle au centre de mes accompagnements. Comme le disait Hippocrate, l’alimentation devrait être notre première médecine.  

Suite à la parution de mon premier livre  » Bien Vivre le Quatrième Trimestre au Naturel », je me suis aperçue que beaucoup de jeunes mamans ont expérimenté les recettes que je proposais (bouillons, currys, boulettes de lentilles, gratins etc.), les prenant en photos pour me les envoyer. Pour elles, cuisiner était un moyen fantastique pour prendre du plaisir tout en prenant soin d’elles #winwin. 

C’était également un bon moyen pour ne pas abuser de plats industriels déjà cuisinés en profitant des plats maisons congelés avant leur accouchement ! 

Ce nouveau livre « Les recettes du quatrième trimestre au naturel » est venu de ce constat et de mon envie de partager avec elles encore plus de recettes, toujours faciles à faire, délicieuses, originales et qui suivent les principes de l’alimentation du post-partum (que ce soit avec la naturopathie, la médecine traditionnelle chinoise mais aussi ayurvédique). J’ai appelé ces principes les « 3R » : une alimentation Réchauffante, Revitalisante et Réconfortante. 

Je parle énormément du village qui devrait entourer les jeunes mamans, cette tribu dont on a besoin. Ce livre de recettes est un moyen pour mobiliser cette tribu (partenaire, mère, ami.e.s, cousin.e.s , voisin.e.s etc.) autour de la future / jeune maman, pour lui enlever de la charge mentale et participer à un post-partum serein. 

Pour moi, cuisiner et partager un bon repas c’est plus qu’un partage de nourriture : c’est aussi partager beaucoup d’amour. Et j’en pense qu’une maman en a besoin, non ?

– Justement, quel genre de « cheffe cuisto » es-tu ? (qu’est-ce que tu aimes cuisiner particulièrement ? Quel genre de cuisine tu fais au quotidien etc ?)

J’adore cuisiner, depuis toute petite. Mon père cuisine divinement bien, et je partage cet amour là avec mes filles. J’adore prendre le temps de cuisiner avec elles, mais j’aime aussi cuisiner seule, ça me coupe de la course du soir et me met dans un état méditatif et créatif que j’adore.

Je cuisine principalement de saison, du bio et du local… Cela peut être des légumes rôtis, des curry, des tartes salées… Bref, ce que vous retrouverez dans mon livre !
Je cuisine également avec des épices, des herbes aromatiques, des plantes « sauvages » (en ce moment c’est l’ail des ours que je préfère). Je varie les types de cuisson même si ma cuisson préférée reste la vapeur douce (j’ai un « Vitaliseur de Marion » dans lequel  je lance les légumes que j’ai sous la main, eh hop! tout est prêt et savoureux, c’est très pratique.

Je fais attention à respecter certaines pratiques naturos,  par exemple à cuisiner avec des aliments à indices glycémiques bas … Mais j’éprouve également une très grande joie de manger des pizzas tous les vendredis soirs avec mes filles ! Pour moi, tout est une question d’équilibre et l’alimentation doit vraiment rester un plaisir.

Le plus beau compliment qu’on pourrait me faire, c’est de me dire que je suis la Yotam Ottolenghi du post-partum 🙂

– Quand toi tu es devenue maman, tu avais toutes ces connaissances sur le quatrième trimestre ?

Je suis devenue maman en 2010, avec ma fille Léonie. J’ai découvert à ce moment-là l’univers de la santé au naturel avec le yoga, l’ostéopathie, la naturopathie. Autant j’étais préparée pour l’accouchement comme une championne olympique, autant dès le 1er jour de mon séjour à la maternité, je me suis dit que je n’étais pas du tout préparée à « ça ». Si je savais que j’allais saigner après l’accouchement, je n’avais aucune connaissance de tout ce que j’allais traverser et encore moins, de la manière dont le vivre sereinement. La vie de couple, la sexualité, la parentalité décomplexée…je n’en savais encore rien quand je suis devenue maman.

En revanche, lorsque j’ai eu Emma en 2014, j’avais déjà entrepris ma reconversion professionnelle et j’avais donc grâce à la naturopathie et surtout grâce à la médecine traditionnelle chinoise beaucoup plus d’informations à ma disposition sur les suites de couche. Mon deuxième post-partum s’est passé dans beaucoup plus de douceur.

– Comment est-ce que tu as vécu tes post-partum ?

Mon premier post-partum a été très difficile. Je me suis sentie très isolée, aussi bien émotionnellement que géographiquement : aucune de mes amies proches n’avait eu d’enfant avant moi et nous habitions à Paris, alors que nos familles étaient en Bretagne et dans le sud.

Mon deuxième post-partum a été plus doux car on savait à quoi s’attendre. Je suis restée allongée en peau à peau toute la journée pendant les premiers jours. J’ai récupéré beaucoup plus vite. L’organisation à la maison était aussi plus douce et structurée, donc ça m’a beaucoup aidée.

Dans les deux cas, je pense que mes post-partum sont venus mettre de la lumière sur mes blessures ou sur des parties de moi que je n’étais pas prête à aller voir … donc c’était bouleversant et à la fois merveilleux. J’étais « la fille forte » « celle sur qui on peut compter » … en réalité je me suis sentie vulnérable, j’avais besoin de soutien, et tout cela fait aussi partie de qui je suis.
Je me rends compte avec du recul que ces post-partum étaient une bénédiction. Il m’ont permis d’orienter mes accompagnement avec beaucoup d’amour et de compassion aux mamans pour leur donner des solutions pratiques que ce soit physiquement, émotionnellement et aussi énergétiquement… avec tous ces outils qui parlent tant!

– Toi, en tant que maman, quel est ton mantra préféré ?

« Je fais du mieux que je peux, et c’est largement suffisant ». Cela me permet d’être imperméable aux injonctions et de ne pas culpabiliser.

– Quelle est la plus jolie chose qu’on t’ait dit, depuis que tu es maman ?

« Tu es la meilleure maman pour tes filles »

Cela m’a beaucoup émue la première fois que l’on m’a dit ça. Et c’est vrai que ma croyance profonde, c’est qu’elles m’ont bien choisie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui a dit que la grossesse ne durait que neuf mois ?

🎙 Saison 1 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 2 en cours
📖 Magazine #1 en vente

Podcast et magazine sur le post-partum

Je m’appelle Sophie, je suis journaliste et l’heureuse maman d’un petit garçon né en octobre 2019.

Après sa naissance, je me suis vite rendue compte que la grossesse ne s’arrête pas au bout de neuf mois. Car oui, il existe bien un quatrième trimestre, une période où la maman va avoir besoin de se reposer afin de récupérer et reprendre des forces.

J’ai donc décidé de mettre mes compétences de journaliste au profit de cette thématique.

En savoir plus >

📧 Newsletter

Le podcast, les articles et des bonus directement dans votre boîte mail (le tout garanti sans spam !) :