Carole Anaya : « Le post-partum est une période charnière dans la vie d’une femme »

Portrait d’une doula formée à la naturopathie et au yoga pré/post-natal.

– Quel est ton parcours/ce qui t’a amenée vers ta profession ?

« Je suis naturopathe et professeur de yoga spécialisée dans l’accompagnement holistique de la maternité. J’aide les futures et jeunes mamans à mieux vivre la période périnatale et à prendre soin d’elles de façon simple, naturelle, efficace et sans prise de tête ! Je suis aussi doula en devenir.

Après la naissance de mon fils, j’ai vécu une matrescence très puissante ! Depuis des années, je m’interrogeais sur ma vie professionnelle (j’étais juriste d’affaires) car je ne me sentais pas « à ma place », je sentais qu’autre chose m’attendait, mais je ne savais pas encore quoi. Durant mon congé maternité, j’ai commencé à cheminer vers le domaine de la périnatalité. Par intérêt personnel d’abord, car je trouvais cet univers passionnant ! Puis à mon retour de congé  c’est devenu évident : je voulais œuvrer dans le domaine du bien-être et aider les futurs/jeunes mamans à vivre plus sereinement leur maternité.

Je me suis orientée d’abord vers le yoga (une formation classique puis en yoga pré/post natal à l’Institut De gasquet) car c’est une discipline que j’adore et je sais, pour l’avoir expérimenté, les bienfaits qu’elle peut apporter notamment durant la grossesse et en post-partum.

Mais j’avais envie d’offrir un accompagnement bien-être plus holistique aux femmes enceintes/jeunes mamans, alors j’ai suivi une formation de naturopathe (à l’institut Euronature). La naturopathie et le yoga sont très complémentaires et j’ai trouvé un certain équilibre professionnel entre ces 2 métiers. J’ai aussi complété mon approche par des formations en acupression et en soins Rebozo pour soutenir physiquement les futures/jeunes mamans.

Mais depuis mon 2nd post-partum (j’ai donné naissance à une petit fille en 2021), mon chemin continue d’évoluer car j’ai vraiment pris conscience du manque d’accompagnement émotionnel de la jeune mère. On trouve facilement (sur internet notamment) des informations, des conseils pour se sentir mieux dans son corps. Mais pour se sentir mieux dans sa tête, faire face au tourbillon émotionnel du post-partum, les ressources sont bien plus maigres… C’est pour cela que me forme actuellement au métier de doula postnatale avec Camille Laperle de Maternité Sacrée.

J’organise également des cercles maman-bébé pour aider les mères à rompre leur isolement et leur offrir un espace d’échanges, de partage et de soutien durant cette période si particulière qu’est le post-partum. »

– Quelles sont tes valeurs ? Celles que tu souhaites transmettre à travers ta pratique ?

« A travers ma pratique je souhaite permettre aux mamans et futures mamans fatiguées, surmenées et stressées de retrouver l’énergie et la sérénité nécessaires afin de mieux vivre leur maternité et être plus disponibles pour ceux qui comptent vraiment le plus pour elles.

Mon approche est bienveillante et accessible à toutes. Pour aider les jeunes mères à prendre soin d’elles sans perdre de temps ni d’énergie, je propose des solutions faciles à mettre en place, efficaces, qui sauront s’adapter au mode de vie et aux contraintes des jeunes mamans.

L’idée est de permettre aux femmes d’être pleinement actrice de leur programme de remise en forme et ainsi de devenir progressivement autonome et responsable de leur bien-être. »

Pour toi, le post-partum, c’est…

« Un grand chamboulement ! Même en s’y préparant, il est difficile de pouvoir prévoir toutes les transformations et les émotions qui vont nous traverser durant le post-partum.

Le post-partum est une période charnière dans la vie d’une femme, qui peut impacter fortement sa vie future. Beaucoup de certitudes peuvent être ébranlées. C’est une période de questionnements – vis-à-vis de son bébé (est-ce que je fais les bons choix pour son bien-être et son développement ? est-ce que je lui donne le meilleur ? Quelles valeurs ais-je envie de lui transmettre) mais aussi vis-à-vis de soi-même (suis-je toujours la même personne ? Est-ce que je me sens alignée dans ma vie perso/pro?).

C’est aussi une période de grande fatigue ! Et trouver les ressources pour bien récupérer et ne pas se laisser déborder n’est pas chose aisée.

Etre accompagnée dans tous ces changements par des professionnelles qualifiées est une chance de pouvoir récupérer correctement et mettre de l’ordre dans ses idées 😉 »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui a dit que la grossesse ne durait que neuf mois ?

🎙 Saison 1 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 2 disponible (15 épisodes)
🎙 Saison 3 en cours
📖 Magazine #1 en vente
📖 Magazine #2 en vente
📖 Magazine #3 en vente

Média sur le post-partum

Je m’appelle Sophie, je suis journaliste et l’heureuse maman d’un petit garçon né en octobre 2019. Après sa naissance, je me suis vite rendue compte que la grossesse ne s’arrête pas au bout de neuf mois. Car oui, il existe bien un quatrième trimestre, une période où la maman va avoir besoin de se reposer afin de récupérer et reprendre des forces. J’ai donc décidé de mettre mes compétences de journaliste au profit de cette thématique à travers un compte Instagram, un podcast et un magazine.

📧 Newsletter

Le podcast, les articles et des bonus directement dans votre boîte mail (le tout garanti sans spam !) :

Instagram